Littérature française

Annie Lulu

La Mer Noire dans les Grands Lacs

Chronique de Sarah Gastel

()

Née dans la Roumanie de la fin de la dictature communiste, Nili est une enfant métisse qui vit seule avec sa mère intellectuelle à Bucarest. Dans cette société où il ne fait pas bon être différent, Nili, qui n’a jamais connu son père congolais, grandit avec des bouchons de mousse dans les oreilles pour ne pas entendre les méchantes commères et substitue à l’épaule paternelle la lecture de Sony Labou Tansi. Jeune adulte désireuse de trouver un endroit où elle se sente libre, elle part poursuivre ses études à Paris. Nili, fruit de la rencontre incertaine de la mer Noire maternelle et des grands lacs paternels, partira alors au Congo à la recherche de ses racines. Travaillé par le dor roumain et l’oralité africaine, ce roman des origines d’inspiration autobiographique, prix Senghor 2021, constitue un premier récit remarquable. L’écriture ciselée, charriant beauté et violence, suscite l’émerveillement. Une jeune autrice à suivre de près.

illustration

Les autres chroniques du libraire