Chronique Le Musée de mes erreurs de Julia Wertz

Sarah Gastel Librairie Terre des livres (Lyon)

Outre-Atlantique, Julia Wertz, dont les illustrations sont souvent publiées au New Yorker, est considérée comme l’une des autrices BD les plus hilarantes et singulières de la scène indépendante américaine. Avec Le Musée de mes erreurs, les éditions de L’Agrume rassemblent l’intégrale de ses deux premiers romans graphiques (initialement intitulés La Fête du Prout) pour notre plus grand plaisir. À travers ces strips et ces histoires courtes irrésistibles, Julia Wertz raconte, avec une grande liberté de ton, son quotidien, ses plaisirs coupables et ses coups de gueule. Elle y aborde sa famille, son petit copain, sa passion pour l’alcool, le fromage et la bande dessinée. Autant d’instantanés existentiels trash et impertinents, loin d’un univers rose à paillettes, qui nous invitent à ne pas trop se prendre au sérieux. On rit de la douce dinguerie et de l’autodérision décomplexée de l’autrice. Julia Wertz est unique et c’est tant mieux !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@