Littérature française

Léonora Miano

Stardust

Chronique de Sarah Gastel

Librairie Terre des livres (Lyon)

Ce sont des jeunes filles venues d’Afrique subsaharienne ou du Maghreb, des aînées obsédées par un retour au pays. Certaines ne maîtrisent pas la langue, d’autres ignorent les codes d’une société fantasmée. Elles s’appellent Farah, Véronique ou Maya. Au milieu de ce gynécée infernal où résonnent les ronflements et les injures, le Centre d’hébergement et de réinsertion sociale de Crimée dans le XIXe arrondissement parisien où Louise et sa fille Bliss se débattent. Sans domicile ni titre de séjour, la jeune femme lutte pour avoir une existence légale, s’extraire d’une « longue incarcération dans le vouloir des autres » et transmettre à son enfant la beauté d’être vivant. Plongée dans la France des années 1990 et dans ses marges invisibilisées, Stardust, roman très personnel de Léonora Miano écrit il y a plus de vingt ans, frappe par sa puissance littéraire, son franc-parler galvanisant et sa propension à renvoyer à la France le reflet de ses malaises identitaires.

illustration

Les autres chroniques du libraire