Chronique Le Ventre des hommes de Samira el- Ayachi

Sarah Gastel Librairie Terre des livres (Lyon)

Après Les Femmes sont occupées, épinglant le quotidien des mères solos, Samira El Ayachi restitue l’épopée de ces milliers de Marocains embauchés dans les bassins miniers du Pas-de-Calais pour accompagner la fin programmée des puits. Nous découvrons l’histoire de Mohamed venu travailler dans les années 1970 dans les exploitations de charbon du Nord de la France, et de sa fille Hannah, transfuge de classe, née dans l’hexagone et devenue enseignante dans les années 2010. En s’emparant d’un pan peu connu de l’histoire de l’immigration française, l’écrivaine offre un beau récit de filiation et de résistance aux multiples portes d’entrée et exhume une page indispensable de notre passé colonial et post-colonial. Bel hommage à ces gueules noires qui ont quitté le bled pour le terril, ce généreux roman social et familial, écrit à hauteur des perceptions de ses personnages, nous incite à se défaire des fictions dont on a tendance à affubler l’autre.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@