Chronique Invisible de Antonio Dikele Distefano

Sarah Gastel Librairie Terre des livres (Lyon)

Avant de devenir le héros de la série à succès éponyme diffusée par Netflix, Zéro est d’abord le narrateur d'Invisible. Dans ce roman percutant de réalisme et de tendresse, l’écrivain Antonio Dikele Distefano, né de parents angolais en Italie, tout comme son personnage, raconte l’itinéraire de Zéro, de 7 à 17 ans, dans une société qui nous envisage uniquement par notre couleur de peau. Replié sur lui-même, peu bavard, le garçon digère les coups durs et les désillusions. Mais face au racisme, à la violence et à la misère, Zéro pourra compter sur son amitié avec des camarades de son âge, tous afrodescendants, et sur sa détermination farouche à s’en sortir à tout prix. Traversée par la grâce de cœurs purs, cette fiction sociale autour de la différence est allégée par le regard de l’enfant, mi-désenchanté mi-candide. On la lit d’un seul souffle, happé par les aventures de ces raggazi diablement attachants.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@