Littérature française

Ines Orchani

Gazelle théorie

Chronique de Sarah Gastel

()

Dans Gazelle théorie, impulsé par la lecture de Virginie Despentes, l’écrivaine et traductrice franco-tunisienne Ines Orchani, riche de deux mondes et de deux langues, esquisse, à partir de son expérience personnelle, un féminisme « du secret et du courage ». Puisant dans l’étymologie des mots, la poésie arabe et le Coran, elle croque en 200 pages passionnantes des figures de femmes qui incarnent un féminisme arabe et ébauche une politique du corps récréative et non productive. Elle interroge notamment les enjeux de la pilosité, du maquillage, du voile ou encore de l’excision. Si elle explore les points communs et les différences avec le féminisme occidental, elle milite pour « une communauté de conscience », au-delà des rapports de classe, de culture et de religion. Elle rappelle aussi que la lutte pour l’émancipation des femmes dans le monde arabe a déjà une longue histoire. Un manifeste irrésistible et ravageur pour « un féminisme-monde ».

illustration

Les autres chroniques du libraire