Chronique Au nom des miens de Nina Wähä

Aurélie Janssens Librairie Page et Plume (Limoges)

La famille ! Un sujet tellement complexe qu'il peut alimenter pour des siècles les plus belles pages de la littérature. Nina Wähä, avec humour et lucidité, en ajoute quelques-unes à cette bibliographie monumentale.

Dans un petit village du Nord de la Finlande, à la fin des années 1980, Annie Toimi, une jeune femme enceinte, quitte Stockholm pour rejoindre la ferme familiale. Elle y retrouve son père Pentti, sa mère Siri et ses onze frères et sœurs vivants, deux de plus si on compte les fantômes de ceux qui n'ont pas survécu. Nina Wähä, jeune autrice suédoise, aurait pu nous raconter une jolie saga familiale folklorique sur cette vie de petits riens et d'amour. Mais dans le terme « saga familiale », il y a « familial » et la famille, soyons honnête, ce n'est jamais simple ! Quelle famille n'est pas dysfonctionnelle ? Surtout quand il y a douze enfants à élever et un mari taciturne et violent ? Au moment où le roman débute, Siri, cette mère courage, se demande si elle doit encore rester avec cet homme menaçant qui a fait planer sur elle une ambiance délétère durant de nombreuses années. Certains enfants sont désormais grands, ont quitté le nid, comme Annie, sont sur le point de fonder leur propre famille. Ne peut-elle penser désormais à elle, souffler un peu, loin de cette ferme et de cet homme ? Encouragée par plusieurs de ces enfants, elle refait sa vie avec un homme formidable et attentionné, tout l'inverse de Pentti, resté seul dans cette ferme à ruminer son malheur. Dans ce roman choral, on découvre les portraits de ces enfants, aux âges et caractères totalement différents, chacun a su s'affirmer dans ces circonstances particulières et c'est aussi l'occasion pour l'autrice d'aborder de nombreux thèmes comme la place de la femme dans la société ou encore l'homosexualité. Elle fait une peinture de cette société rurale âpre d'une grande justesse et sait finement décrire le chaos des âmes à chaque âge de la vie. Alors, bien sûr, tout n'est pas sombre dans cette histoire, il y a même un amour, une force et une lumière incroyables qui se cachent dans la pudeur et les silences.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@