Littérature étrangère

Franz Hessel

Berlin secret

Chronique de Aurélie Janssens

Librairie Page et Plume (Limoges)

Franz Hessel fait partie de ces auteurs écartés de la scène littéraire allemande avec l’arrivée au pouvoir des nazis. On connaît son nom, car il était le fameux « Jules » de Jules et Jim – Jim étant son ami Henri-Pierre Roché, auteur de ce roman à succès magistralement adapté au cinéma par François Truffaut. Il est aussi question dans Berlin secret d’un triangle amoureux. Dans le Berlin de 1924, un jeune homme charmant, Wendelin, courtisé par plusieurs demoiselles, est sollicité par la femme de son ami, le professeur de philologie Clemens Kestner. En effet, Karola se lasse de son rôle d’épouse et de mère et rêve de voyager au bras de Wendelin, lui-même attiré par le dépaysement. Ils se laissent vingt-quatre heures pour mener à bien leur projet. Ces vingt-quatre heures seront l’unité de temps d’un drame, d’une pièce de théâtre aux multiples rebondissements, tantôt vaudeville, tantôt tragédie, qui permettront aux protagonistes de sonder leur âme et leur cœur. Préfacé par Walter Benjamin, cet inédit, cette pépite, méritait largement de sortir de l’oubli.

NULL
illustration

Les autres chroniques du libraire