Chronique L'Âge des amours égoïstes de Jérôme Attal

Aurélie Janssens Librairie Page et Plume (Limoges)

Nico a 24 ans, il termine son mémoire en histoire de l'art sur une série de toiles que Francis Bacon a peint en hommage à Van Gogh. Il est aussi compositeur et interprète du groupe Peggy Sage. Il sort avec ses amis, flirte parfois, lit beaucoup. La vie parfaite d'un jeune homme ordinaire. Mais à l'âge des amours égoïstes, le moindre grain de sable peut tout faire vaciller. Et celle qui fera chavirer le cœur de Nico, c'est Laura, une jeune fille troublante, croisée dans une soirée, à qui il va vouer une passion obsessionnelle. D'une histoire simple, Jérôme Attal tire un roman sensible, intelligent, drôle et émouvant, sur cet âge intermédiaire où les amis commencent à trouver un métier, se mettre en couple, rêver de stabilité, où les parents souhaitent que vous suiviez cette voix sage, mais où d'autres vous encouragent à profiter encore de cette jeunesse qui ne reviendra plus. Un roman d'apprentissage doux-amer, palpitant comme le public d'un concert rock.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@