Littérature étrangère

Zadie Smith

L'Imposture

Chronique de Linda Pommereul

Librairie Doucet (Le Mans)

Pour son sixième roman, L’Imposture, Zadie Smith, l’écrivaine britannique de Swing Time, se frotte avec talent au roman historique avec cette immersion dans l’Angleterre victorienne des années 1860 à travers son passé colonial. Elle retrace un des grands feuilletons judiciaires de l’époque dans un roman étourdissant. Elyza, la narratrice est une jeune veuve, cousine de l’écrivain William Ainsworth, auteur de talent mais oublié par l’Histoire, ami de Charles Dickens. Comme tout le pays, elle se passionne pour ce procès où un jeune boucher, Arthur Orton, se fait passer pour un riche héritier, Roger Tichborne, disparu lors d’un naufrage. Au cœur de ce roman, celle qui prend les armes, c’est Eliza avec le regard piquant qu’elle porte sur le monde qui l’entoure. Moderne, abolitionniste, féministe et éprise de liberté, elle pense son époque avec l’acuité et l’intelligence des grandes héroïnes. Elle porte en elle les fêlures d’une société qui ne fait pas le deuil de son passé et de son arrogance.

illustration

Les autres chroniques du libraire