Chronique La Femme sur le toit de Yu Xiuhua

Linda Pommereul Librairie Doucet (Le Mans)

Dès le poème d’ouverture, le ton est donné. Il introduit le lecteur dans un monde empreint d’amour et de résistance face aux événements. Poème après poème, Yu Xiuhua livre l’histoire d’une femme par petites touches, sans lyrisme excessif. Une poésie simple qui évoque le chant des oiseaux, le crépuscule des saisons mais surtout l’expérience de la vie, une vie précaire où il faut faire preuve de courage et de volonté. Souffrant d’une paralysie cérébrale depuis sa naissance et de difficultés d’élocution, l'auteure vit dans l'isolement jusqu’au jour où elle se met à écrire de la poésie. Contre toute attente, le succès est immédiat et elle est aujourd’hui la poétesse chinoise la plus lue dans le monde. Intense et émouvant, La Femme sur le toit est un recueil magnifique où l’auteure se fond dans cette nature qui la console. Elles se comprennent, se bercent l’une l’autre, cicatrisent leurs blessures, sereines par-delà les mots tissés de silence et de joie.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@