Chronique Une affaire italienne de Carlo Lucarelli

Jérémie Banel Librairie Libertalia (Montreuil)

Mêlant à la perfection politique et intrigue policière, Une affaire italienne plonge le lecteur dans l’Italie de l’après-guerre, entre fantômes du passé, guerre froide et musique. Sur les pas de l’ex-commissaire déchu De Luca, officiellement exclu de la Police pour participation au régime fasciste, mais bien trop utile pour être totalement laissé sur la touche, l’enquête pour meurtre qui lui a été confiée passe de la haute société bolognaise aux clubs de jazz. Le mystère s’épaissit au fil des pages, au rythme des meurtres qui s’accumulent, tous plus suspects les uns que les autres. Carlo Lucarelli donne ici à lire une enquête en clair-obscur, pleine de suspens et de rythme, comme une partie d’échecs ou le Mal et l’envie de liberté, après des années de privation, s’affronteraient sous le regard cynique des puissants qui tirent les ficelles dans l’ombre, là ou d’autres tentent simplement de vivre et de s’aimer. Un grand et beau roman noir.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@