Chronique Gino Bartali de Julian Voloj

Jérémie Banel Librairie Libertalia (Montreuil)

S’il a laissé une trace dans le cœur et la mémoire des amateurs de cyclisme, Gino Bartali est aussi et surtout un Juste au regard de son action clandestine en Italie pendant la Seconde Guerre mondiale. Une action qu’il a lui-même tenue quasi secrète après-guerre, tant elle lui semblait « normale ». En retraçant sa vie familiale, entre autres sa relation avec son frère, aussi bien sportive que résistante, Julien Voloj et Lorena Canottiere proposent une biographie sensible et émouvante, servie par une palette de couleurs chaudes déployée au fil des pages. Une lecture idéale avant le Tour de France, pour se souvenir d’un de ses grands vainqueurs qui était aussi un homme d’exception, plaçant la morale et l’humanité au-dessus de tout. Il mit ses talents de cycliste au service du sauvetage de juifs pourchassés par les nazis en faisant transiter faux papiers et documents confidentiels, profitant ainsi de sa notoriété pour échapper avec moins de difficultés aux contrôles.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@