Chronique Là où les nègres sont maîtres de Randy J. Sparks

  • Randy J. Sparks
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Myriam Dennehy et Marie-Anne de Béru
  • Coll. «Coll. « Essais »»
  • Alma
  • 09/03/2017
  • 360 p., 25 €
NULL

Jérémie Banel Librairie du MuCEM (Marseille)

Entre les négriers et les esclaves africains, quelques peuples et ethnies africaines ont servi de fournisseurs pour les Européens : ce fut le cas à Annamaboe, dans l’actuel Ghana.

Au départ comptoir commercial d’or pour les Portugais, Annamaboe est devenu au cours du XVIIe siècle un des nombreux ports dédiés au trafic d’esclaves le long de la Côte-de-l’Or, suivant en cela la simple mais immuable règle de l’offre et de la demande. C’est à sa fonction d’interface entre plusieurs mondes, et tout particulièrement aux hommes qui l’ont incarnée, que Randy J. Sparks s’intéresse ici. Mêlant histoire économique, histoire sociale et biographie, ce livre brosse un tableau général relevant autant de l’histoire globale, en ce qu’il décrit l’émergence d’un « Monde Atlantique », que de l’histoire connectée. Il s’agit en effet de montrer comment les différentes sociétés cohabitent, s’hybrident, s’affrontent à Annamaboe, et comment leurs hommes qui y vivent se retrouvent du nord au sud des Amériques, en Europe et en Afrique. Aussi cruelles qu’aient pu être les pratiques esclavagistes, une telle étude remet au centre ces acteurs africains méconnus du commerce triangulaire, pleinement intégrés à la marche du monde, négociants avisés et protagonistes conscients d’une mondialisation qui se met en place. Sans jamais remettre en cause le rôle moteur et central des Européens dans ce drame long de plusieurs siècles.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@