Chronique Par les armes de Anne Lehoërff

Jérémie Banel Librairie Lamartine (Paris 16e)

Retour sur le « jour » où Sapiens a inventé l’épée, aux alentours de – 1700 avant notre ère. Un moment de bascule irréversible dans l’Histoire de l’humanité.

Bien évidemment, de ce jour précis ou de ses semblables, nous n’en saurons jamais rien. Mais grâce aux travaux, entre autres, d’Anne Lehoërff, il est possible de mieux comprendre les sociétés dans lesquelles cette invention a eu lieu et ses conséquences profondes. En effet, en s’attachant à la fois à décrire les évolutions techniques, principalement métallurgiques, qui la sous-tendent et les implications sociales et sociétales qui l’accompagnent, elle redonne vie à nos lointains ancêtres de la péninsule européenne et à ces quelques millénaires d’Histoire méconnus mais décisifs. Présentant un autre type de développement sans écriture et sans cités, l’Ouest de l’Europe, axé dès lors autour de la figure du guerrier, a été historiquement structuré par cette innovation riche en enseignements. En amont, puisqu’elle nécessite de résoudre un certain nombre de contraintes techniques, et en aval, puisqu’elle nécessite des approvisionnements stables et un outil industriel vers lequel les efforts doivent tendre. Ce livre est une plongée fascinante et vertigineuse aux origines de notre Histoire, convoquée ici à l’aide des outils archéologiques, historiques et anthropologiques les plus récents et pointus. Il s’en est passé des choses entre Lascaux et Périclès !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@