Chronique D’argent et de sang de Fabrice Arfi

Jérémie Banel Librairie Lamartine (Paris 16e)

Une histoire à proprement parler incroyable, une dramaturgie croissant peu à peu au fil des pages, des escroqueries, des trahisons, des sommes d’argent astronomiques, tout y est, jusqu’au bain de sang final. Mais ici, tout est vrai. Issu du travail mené par Fabrice Arfi pour Mediapart depuis des années, D’argent et de sang raconte l’histoire d’une gigantesque arnaque, sûrement la plus grande de de l’Histoire de France, sur la TVA du marché du carbone, au début des années 2000. Fruit de la collaboration de deux voyous de Belleville et d’un homme d’affaires des beaux quartiers, cette combine ancienne (remarquablement bien décrite), revisitée pour l’occasion, fera leur bonheur et celui de leurs proches, jusqu’au moment où la justice se lancera à leurs trousses. Après le luxe et la grande vie commence une longue série d’assassinats et de disparitions mystérieuses entre anciens associés, point d’orgue d’une enquête journalistique édifiante menée de main de maître, claire, précise et haletante.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@