Chronique Nickel Boys de Colson Whitehead

Stanislas Rigot Librairie Lamartine (Paris)

Alors qu'il avait bouleversé et le public et les critiques avec Underground Railroad (Albin Michel et Le Livre de Poche), Colson Whitehead marque à nouveau au fer rouge ses lecteurs, obtenant un second prix Pulitzer d'affilé pour ce roman aux allures de classique instantané. Voici Elwood, un adolescent qui vit avec sa grand-mère en Floride, en 1962. Travailleur, sérieux, il regarde avec un intérêt croissant le mouvement des droits civiques. Un jour, il se fait arrêter : la voiture dans laquelle il est monté alors qu’il faisait du stop a été volée. Mineur, il est envoyé en maison de redressement, l’Académie de Nickel. Basé sur de terrifiants faits réels, ce roman porté par une colère sourde, frappe, écrase page après page avec une rare intelligence. Colson Whitehead met tout son talent, la formidable puissance de son style et son redoutable sens de l’épure, de la concision, au service d’un récit implacable mais d’une rare humanité. À lire. À relire. À méditer.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@