Chronique La Panthère des neiges de Sylvain Tesson

Stanislas Rigot Librairie Lamartine (Paris)

Un animal légendaire, la panthère des neiges, une région qui ne l’est pas moins, les replis du Tibet, un équipage avec à sa tête un des plus grands photographes animaliers vivants, Vincent Munier. Tels sont les premiers ingrédients de la nouvelle potion magique de Sylvain Tesson. Ce voyage dans des lieux qui semblent raconter la nuit des temps, mais aussi la rigueur des conditions dans lesquelles les aventuriers évoluent, ces journées d’attente qui en résultent à guetter la moindre trace de la panthère sont autant une invitation à s’immiscer dans ce paysage souvent époustouflant que l’occasion d’un retour sur soi. Servi par une langue à la poésie frappante, le texte se déploie dans la progression de cette quête et dans les réflexions qui s’en dégagent, aussi bien sur l’auteur lui-même que sur la société, le particulier et l’universel, associant un humour bien senti à la force des images. « On pouvait s’échiner à explorer le monde et passer à côté du vivant. »

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@