Chronique On ne parle plus d’amour de Stéphane Hoffmann

Emmanuelle George Librairie Gwalarn (Lannion)

Acide, amer, sucré : selon les sensibilités, on pourrait ainsi qualifier l'univers romanesque de Stéphane Hoffmann. En tout cas, il a du goût, du caractère. En irrésistible chroniqueur des mœurs de la bourgeoisie provinciale, il nous convie ici à savourer une histoire de passion entre deux jeunes gens qui n'étaient pas faits pour se rencontrer, ni s'aimer. Pensez donc, il est prévu que Louise, jeune bretonne de 20 ans, épouse à l'automne Armand-Pierre (qu'elle n'aime pas et réciproquement) afin de sauver l'entreprise de son père. Quand un grain de sable (n'est-on pas en Bretagne Sud ?), prénommé Guillaume, chatouille le regard de cette parfaite bourgeoise, un tantinet nouille, qui s'est laissé endormir dans le confort de son milieu, il n'est plus question de parler d'amour mais de le faire. Ce roman est drôle, rythmé, plein d'esprit et d'ironie, bien mieux qu'un vaudeville : un délice littéraire autour de l'amour, de la liberté et du bonheur.

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@