Chronique Un escalier de sable de Benjamin Legrand

JÉRÔME DEJEAN, Pigiste ,

Récit d’une guerre sans nom, Un escalier de sable est un roman noir qui interroge l’incertitude de notre époque et la vulnérabilité de l’homme face au monde qui l’entoure. Dans un futur proche, un contingent de l’OTAN sous commandement français est chargé de sécuriser la zone de reconstruction d’un pont près d’une ancienne oasis. Une cité millénaire désertée par sa population suite à de nombreux conflits. Ces hommes surentraînés et bardés de la plus haute technologie militaire, vont devoir faire face à la fois au désert qui reprend peu à peu ses droits, et à un ennemi invisible, un tireur insaisissable qui, jour après jour, dégomme les soldats un à un. Au-delà du quotidien de ces hommes perdus, Benjamin Legrand, écrivain, traducteur et réalisateur, réussit parfaitement à rendre compte de leur solitude et de leurs questionnements. Face à des forces qui les dépassent, ces hommes devront écouter le vent qui murmure pour survivre. Un griot de sable, conteur d’une Afrique ancestrale et éternelle.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@