Chronique Te tenir la main pendant que tout brûle de Johana Gustawsson

Jérôme Dejean Librairie Lamartine (Paris 16e)

Johana Gustawsson aime l’Histoire et les histoires de famille. Déjà, dans ces trois précédents romans, elle aimait à entrelacer passé et présent. Cette fois-ci, elle délaisse ses héroïnes, Alexis Castells et Emily Roy, pour nous entraîner dans un thriller diablement haletant. 2002, Lac Clarence, Québec. Maxine Grant est flic, mère célibataire, débordée et seule avec ses deux enfants. Quand le mari de son ancienne institutrice est retrouvé mort poignardé, elle accepte d’enquêter. 1899, Paris. Lucienne, grande bourgeoise mondaine, n’accepte pas la mort de ses deux filles dans un incendie. Elle se rapproche des cercles ésotériques en vogue à l'époque pour tenter l’impossible. 1949, Lac Clarence, Québec. Lina, élevée seule par sa mère infirmière, est une adolescente mal dans sa peau. Elle va trouver un peu de réconfort et d’écoute auprès d’une vielle patiente. Trois époques, trois femmes, trois destins et l’autrice qui lentement tisse sa toile, jusqu’au final plein de surprises.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@