Chronique De bons voisins de Ryan David Jahn

Jérôme Dejean Librairie Sauramps (Montpellier)

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de chroniquer l’excellent deuxième roman de Ryan David Jahn, Emergency 911, publié chez Actes Noirs. Je n’avais pu m’empêcher d’évoquer son premier roman tout aussi recommandable, De bons voisins, qui paraît justement ces jours-ci chez Babel Noir et à un prix abordable bienvenu en ces temps de récession. Petit retour en arrière : De bons voisins s’empare d’un fait divers réel, le meurtre de Kitty Genovese, qui défraya la chronique dans les années 1960 et donna naissance à la notion d’« effet du témoin ». Ryan David Jahn décrit avec maestria et un luxe de détails époustouflant l’agression de la jeune femme. Il met en scène la terreur qui s’empare de la victime au moment du drame, ses cris, ses hoquets, ses tremblements. Il raconte son agonie et tente de saisir les raisons qui incitent ses voisins à ne pas intervenir, à ne pas même appeler les secours. Ryan David Jahn écrit le roman de nos lâchetés ordinaires.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@