Chronique À qui se fier ? de Peter Spiegelman

  • Peter Spiegelman
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean Esch
  • Coll. «Coll. « Seuil Policiers »»
  • Seuil
  • 17/01/2013
  • 368 p., 21.80 €

Jérôme Dejean Librairie Sauramps (Montpellier)

À qui se fier ? est un roman vif et enlevé. L’histoire d’un casse raconté dans la plus pure tradition du genre, celle de Donald Westlake ou d’Elmore Leonard.

Carr, le personnage central du roman, n’a jamais aimé les montagnes russes, ni cette boule au ventre ou cette poussée d’adrénaline qui précède une effraction. Lui, son truc, c’est la planification. Tout est dans le détail et une préparation minutieuse. Après une carrière bâclée à la C.I.A. et dans la sécurité privée, Carr est entré au service de Declan, mentor charismatique et bavard, spécialisé dans le vol de « ceux qui ont quelque chose à se reprocher » et qui n’iront pas se plaindre au fisc ou à la police d’avoir été dépouillés. Mafieux, marchands d’armes, hommes d’affaires corrompus. Mais Declan est mort dans une fusillade lors d’un précédent coup, et Carr est promu leader pour la toute première fois. Il doit faire face à l’animosité de certains de ses partenaires et à l’émergence de problèmes de plus en plus nombreux au fur et à mesure que le plan s’élabore. Mais le plan ne serait-il finalement qu’un jeu de dupes avec plusieurs millions de dollars à la clé ? Efficace et rythmé, ce roman nous balade de Mexico à Houston, du Maine aux Îles Caïmans. Spiegelman sait aussi s’attarder sur un détail, une pensée, et donner une dimension plus intime à ses personnages. Une intrigue qui tient en haleine jusqu’au bout, des personnages hauts en couleur et attachants : que demander de plus ?

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@