Chronique L’Écorchée de Donato Carrisi

JÉRÔME DEJEAN, Librairie Sauramps, Montpellier

Sept ans après les évènements décrits dans Le Chuchoteur, Mila Vasquez tente toujours de se reconstruire. Elle est affectée au bureau des personnes disparues, un département de la police surnommé les Limbes, où sa rigueur scientifique et son absence d’empathie font merveilles. Pourtant, lorsque les personnes disparues refont surface et se mettent à tuer, Mila va devoir une fois de plus échafauder une théorie, « une hypothèse du mal », titre du livre en italien. Épaulée par son nouveau partenaire, un anthropologue spécialiste des interrogatoires, elle s’enfonce au fond d’elle-même afin de fouiller parmi les ténèbres de sa conscience… au risque de s’y consumer. Avec L’Écorchée, Donato Carrisi nous replonge dans l’univers du Chuchoteur. Cette fois encore, nos nerfs vont être mis à rude épreuve. L’auteur n’a rien perdu de son efficacité et le lecteur est comme happé. Impossible à lâcher ! On tourne les pages comme possédé : « Toi qui entre ici abandonne toute espérance. »

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@