Chronique Soleil amer de Lilia Hassaine

Isabelle Aurousseau-Couriol Librairie de Paris (Saint-Étienne)

Naja, une femme algérienne, immigre en France à la fin des années 1950 pour retrouver son mari parti travailler dans ce pays qu’elle imagine celui du bonheur. Décennie après décennie, nous suivons l’histoire de cette femme. L’Histoire, les décisions politiques bousculent son quotidien. Le quartier de sa banlieue change, ses voisins et amis partent, le centre social ferme, le chômage et la drogue s’installent dans la vie des jeunes et des moins jeunes. Naja apprend à lire pour suivre ses enfants. Modeste et se sous-estimant, elle n’a pourtant rien à envier à sa belle-sœur française qui cache bien des secrets. Elle nous raconte son existence, du mariage forcé de l’aînée de ses filles à la mort par overdose de ce fils brillant. Ce n’est que plus tard que le jumeau de ce dernier retrouvera la richesse de sa double culture. Avec ce court roman sans pathos, d’une très belle écriture, l’empathie pour cette femme ne peut que nous gagner.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@