Chronique Le Monde est derrière toi de Marian de Smet

Madeline Roth Librairie L’Eau vive (Avignon)

Un récit éclatant d’émotion, juste, et auréolé de beaux silences. Un road-trip qui mènera deux adolescents perdus à affronter ce qu’ils pensaient pouvoir fuir. Eppo a 17 ans. Il quitte les Pays-Bas pour se rendre dans le sud de la France. Il est pris en stop par une jeune fille, Tabby, qui ne sait pas où elle va. Ils vont faire la route ensemble, Tabby parlant beaucoup, Eppo beaucoup moins. Ils se disputent, se quittent, se retrouvent, partagent une tente de camping, des rires et des larmes, et leurs secrets, ce qu’il les a amenés à se retrouver dans cette voiture qui semble ne jamais s’arrêter. Rien n’est écrit sur la quatrième de couverture, et c’est tant mieux, tant le moment où chacun dévoile son histoire à l’autre est troublant. Tabby est enceinte d’un homme qui ne veut pas garder l’enfant. Eppo a perdu dans un accident son presque frère, un garçon qui vivait avec eux, et qu’il aimait, profondément. Pas de happy end ici, pas d’histoire convenue où les deux héros tombent amoureux. Tabby et Eppo ne finissent pas par s’embrasser, et si la fin est ouverte pour chacun d’eux, on aura traversé des moments sombres. C’est bien d’un récit initiatique dont il est question, une histoire de rédemption aussi, un voyage de quelques jours où ce que l’on cherchait se trouvait, évidemment, caché quelque part, à l’endroit d’où l’on était parti.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@