Chronique Demain n’est pas un autre jour de Robyn Schneider

Madeline Roth Librairie L’Eau vive (Avignon)

Lane et Sadie se sont rencontrés il y a quatre ans dans un camp de vacances. Aujourd’hui, ils ont dix-sept ans et ils sont gravement malades. Ils souffrent d’une forme aiguë de tuberculose qui nécessite l’isolement. Enfermés dans un sanatorium pour adolescents au règlement assez strict, ils vont déjouer les règles, rire, espérer et… lutter, ensemble. Robyn Schneider a imaginé un roman à deux voix, dans la veine de ceux de John Green : un garçon et une fille que tout oppose, qui s’évitent d’abord puis se rapprochent, deviennent amis, jusqu’à ce que l’amour, avec son tourbillon de doutes, vienne les emporter. La vraie force de ce texte, c’est d’avoir construit un univers clos dans lequel un groupe d’adolescents grandit, coûte que coûte, à la fois comme tout le monde et pourtant tellement différemment. La maladie est là, comme un personnage à part entière. C’est à la fois drôle et superbement cruel, romantique et universel. On ne s’attend pas à la chute et elle nous cueille avec une émotion pure.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@