Chronique Satchmo de Léo Heitz

Alexandra Villon Librairie La Madeleine (Lyon)

Les éditions Jungle font peau neuve cet automne en proposant une toute nouvelle collection, « RamDam », destinée à un public adulte, et dont la ligne éditoriale s’affranchit de toute contrainte, si ce n’est celles de la qualité et de l’originalité. Une collection qui promet d’être éclectique et surprenante et qui démarre en fanfare avec Satchmo. S’inspirant librement de la jeunesse de Louis Armstrong, Léo Heitz rejoue la partition du biopic tout en refusant l’usage d’un réalisme trop académique. Il prend de la distance et propose une version romancée, s’intéressant à l’histoire d’un enfant des rues, sur fond de ségrégation raciale et de jazz endiablé dans la Nouvelle-Orléans des années 1920. Satchmo se démarque particulièrement par la forme : tous les personnages sont anthropomorphes. Il en résulte un roman graphique étonnant, savant mélange entre les aventures palpitantes de Mickey Mouse et la violence d’un univers comparable à celui de Blacksad.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@