Chronique Nell'acqua de Lorenzo Mattotti

Alexandra Villon Librairie La Madeleine (Lyon)

Un homme et une femme, nus dans la mer, s’enlacent. La présence d’un rivage, non loin, ancre la scène dans la réalité du monde. Cette image d’étreinte en apesanteur, à la fois liquide et aérienne, où les corps semblent danser comme suspendus dans les airs, provoque, quand on la contemple, une fascination qui n’est pas qu’esthétique. L’image fige un souvenir de plénitude, de liberté et d’amour, celui d’une semaine de vacances vécue par deux amants. Née dans un carnet intime de l’auteur et issue d’un processus méditatif par le dessin, cette image, infiniment recommencée, retravaillée selon plusieurs techniques picturales, au gré des changements de teintes du ciel, de la mer et de la mouvance des postures, est au cœur de Nell’acqua. L’ouvrage présente l’infinité de ces variations, dévoilant, comme un film, l’histoire d’un amour sans fin, suspendu dans l’espace et le temps, créant un espace de rêve et de poésie inépuisable au sein même du réel.

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@