Bande dessinée

Cédric Villani

Ballade pour un bébé robot

Chronique de Alexandra Villon

Librairie La Madeleine (Lyon)

Dans un futur lointain, les robots ont supplanté les hommes, leurs créateurs, grands absents de New Earth, cette planète faite de perfection technologique, d’ondes communicationnelles et régie par un vaste Système autocratique et omniscient qui interdit toute évocation de la mémoire des humains. Cependant, une révolte gronde : certains androïdes s’élèvent contre l’ordre établi et projettent une attaque. Deux enquêteurs, Quang et North, sont mandatés pour mettre fin à la rébellion. Leur enquête les amènera à découvrir une femme, Mama Béa Tekielski, chanteuse engagée et enragée des années 1970, puis, à travers elle et en amont, le chant contestataire et la poésie. Après Les Rêveurs lunaires (Gallimard/Grasset), Cédric Villani et Edmond Baudoin imaginent une œuvre de science-fiction déroutante et fascinante, basée sur des théories mathématiques et illustrée par un dessin explosif, vivace et obsédant. Ballade pour un bébé robot est un hymne poétique à la liberté, à la grâce dans la révolte, à la splendeur des émotions.

NULL
illustration

Les autres chroniques du libraire