Chronique Une minute quarante-neuf secondes de Riss

Juliet Romeo Librairie La Madeleine (Lyon)

7 janvier 2015. Deux tueurs entrent dans la rédaction du journal Charlie Hebdo et tirent. Il y aura dix-sept victimes. Riss fait partie des blessés, de ceux qui ont survécu à cette « minute quarante-neuf secondes », le temps de la fusillade. Tout en évoquant les faits, sans pathos ni voyeurisme, Riss se consacre à l’après. Un après fait d’hommages mais surtout de colère. Il rappelle un fait important : l’attentat du 7 janvier n’est pas arrivé par hasard. Les tueurs sont bel et bien venus pour tuer les membres de Charlie Hebdo. C’est un acte politique. Et Une minute quarante-neuf secondes est un livre politique. Depuis ce mercredi, Riss lutte contre les faux-amis, ceux qui ont vu dans l’attentat l’occasion de se faire un peu d’argent ou de célébrité, mais surtout contre les « collabos », ceux qui ne sont plus ou n’ont jamais été Charlie, ceux qui trouveront toujours que « Charlie Hebdo l’a un peu cherché quand même ». Espérons que les mots apaisent un peu cette colère.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@