Chronique La Fosse aux âmes de Christophe Molmy

Lyonel Sasso Librairie Dialogues (Brest)

Le roman noir a ses codes. Christophe Molmy les applique consciencieusement. Car que retire-t-il de cette fosse, de ce théâtre sanglant où toute une mémoire collective se retrouve enfermée ? Il en dégage, de façon exutoire, une quête où règne la claustrophobie. Molmy nous l’enseigne très tôt dans son livre : il n’y a pas que les faits qui enferment, il y a aussi les sentiments. Son personnage, Fabrice, se trouve dans un moment de sa vie où la lâcheté est la plus fidèle de ses habitudes. Il veut se libérer d’une vie dont il ne veut plus et doit pour cela se séparer de sa compagne Juliette. À ce micro-drame à venir s’ajoute un autre, bien plus gigantesque et traumatique : une attaque terroriste. La Fosse aux âmes permet à Molmy de raconter la vie des survivants, l’ambivalence des émotions et la bascule de l’ordinaire dans le frénétique et l’adrénaline. Par son expérience – ancien patron de la brigade de recherche et d’intervention –, Molmy excelle dans la retranscription d’interrogatoires et de scènes de guérillas urbaines.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@