Chronique La France goy de Christophe Donner

Lyonel Sasso Librairie Dialogues (Brest)

Déjà, ce titre. Ce titre en forme de sourire en coin. Christophe Donner y restitue toute la bêtise et l’absurde que colportait La France juive d’Edouard Drumont. La France juive, ce pamphlet incrusté de paranoïa, d’ignorance et de rancœur fut le best-seller de la IIIe République. Période crépusculaire où ont flamboyé de biens sinistres lanternes. Drumont fut longtemps une référence – il n’y a qu’à relire Georges Bernanos pour s’en convaincre. Il fut aussi la grande influence de Léon Daudet. Et c’est là toute la force du récit de Donner, celle de restituer l’origine d’un antisémitisme structurel, littéraire. Les pages concernant la famille Daudet sont édifiantes, l’ambivalence d’un Zola et la haine collante d’un Goncourt forment le reste du décorum initial. Ce sont des pages historiques, certes, mais c’est encore la saga de la propre famille de Donner. Cela donne un récit particulièrement à propos avec la période que nous vivons, moments violents où tout peut basculer d’une seconde à l’autre.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@