Littérature française

Danièle Sallenave

Rue de la justice

Chronique de Valérie Barbe

Librairie Au Brouillon de culture (Caen)

Reliant le destin de son arrière-grand-mère aux revendications du mouvement des « gilets jaunes », Danièle Sallenave montre comment passé, présent et futur se lient dans un combat commun. À travers son aïeule, c’est le peuple d’en bas qu’elle évoque, celui qui a toujours attendu une vie meilleure. Car cette femme, contemporaine d’Hugo, devient sous la plume de l’autrice un symbole d’espoir, d’instruction, de liberté et de progrès. Ce qu’en théorie promettait la République. C’est aussi l’histoire d’une région, celle des origines, mais surtout le récit de la domination de tout un peuple par le travail, vivant sous le joug de l’Église et d’une oligarchie accaparatrice. C’est aussi l’occasion d’entendre de nouveau des voix qu’il ne faut pas oublier : celles de Victor Hugo, de Louise Michel et d’anonymes qui ont forgé une pensée nouvelle. Mais cette pensée et cette confiance en la République et en sa devise peuvent-elle encore perdurer ?

illustration