Chronique James & Nora de Edna O'Brien

Valérie Barbe Librairie Au Brouillon de culture (Caen)

Edna O’Brien, entre hommage, essai et fiction, retrace l’amour fou entre James Joyce et sa compagne, et joue brillamment avec le style de Joyce. Ils se sont rencontrés en 1904 et ne se sont plus quittés jusqu’à la mort de James en 1941. Un amour fou et une vie faite de dangers et d’inconnu : la misère souvent, les dettes, les fuites, la difficulté d'être parents, un amour inconditionnel entre ces deux solitudes. Loin d’une simple biographie, Edna O’brien nous entraîne plutôt dans un essai biographique où intervient le rapport qu’elle-même entretien avec Joyce, celui par lequel elle est venue à l’écriture. C’est aussi pour elle l’occasion d’un hommage à ce « mec funnominal », à sa langue, à son style unique. Le texte d’Edna O’Brien est empli de touches et de personnages des romans de Joyce, qui sont autant de présences littéraires que l’on croise tout au long de la lecture, comme des instantanés qui nous happent. La romancière a puisé dans la correspondance du couple et dans les romans de Joyce de quoi nourrir son texte, en entrecroisant son récit d’extraits, dans une sorte d’hommage malicieux.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@