Chronique Quand s’illumine le prunier sauvage de Shokoofeh Azar

Marie Michaud Librairie Gibert Joseph (Poitiers)

Quand s’illumine le prunier sauvage propose une relecture littéraire originale de l’histoire de la Révolution islamique en Iran, à travers l’histoire d’une famille qui a fui Téhéran pour se réfugier à la campagne dans une maison isolée, loin des exactions du nouveau régime. L’originalité du roman tient à ce que l’histoire nous est en partie racontée par la fille adolescente de cette famille, morte quelques années plus tôt dans l’incendie de l’atelier de musique et la bibliothèque de son père, déclenché par des « Gardiens de la révolution », un matin de 1979. L’histoire de cette famille éprise d’art, de musique, de poésie et de liberté est le fil conducteur de ce roman. Leur croyance en un monde parallèle où les fantômes et les djinns poursuivent ce qu’ils n’ont pas pu accomplir de leur vivant, tour à tour réglant leurs comptes ou apportant leur aide, en fait l’originalité. Un roman étonnant et une belle prise de risque littéraire.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@