Littérature française

Amélie Serberg

Première dame

photo libraire

Chronique de Marc Rauscher

Librairie Majuscule-Birmann (Thonon-les-Bains)

Une nuit, Pavel Estrada, ambassadeur des États-Unis en poste en Inde, est convoqué d'urgence à son bureau. Une femme veut le voir toutes affaires cessantes. Cette femme est Jul Solri, l'épouse d'un dictateur asiatique qui ressemble beaucoup à Kim Jong-Un. Jusque-là, elle semblait éprise de son mari et partageait ses opinions, ne manquant jamais une occasion de critiquer un Occident décadent. Qu'est-ce qui peut donc la pousser à demander un visa américain pour résider dans le pays qu'elle méprise ? C'est lorsqu'il aperçoit les marques de maltraitance sur son corps que Pavel comprend qu'elle est en fuite. Dès lors, faisant fi de l'avis de sa hiérarchie qui lui ordonne de l'éconduire, il lui vient en aide, espérant recueillir un témoignage capable de faire tomber son mari. Dans son roman, Amélie Serberg nous entraîne dans les arcanes de la haute diplomatie et, à travers le portrait d’une Première dame, nous entraîne dans l'entourage d'un dictateur.

illustration

Les autres chroniques du libraire