Chronique De mon plein gré de Mathilde Forget

Marc Rauscher Librairie Majuscule-Birmann (Thonon-les-Bains)

Un dimanche matin, la narratrice se rend au commissariat pour porter plainte, suite à une agression subie la veille. Après une soirée arrosée au rhum-coca dont son haleine est encore chargée, elle est rentrée au bras d'un homme, alors qu'elle a toujours été attirée par les femmes. Très vite, le Major chargé de prendre sa déposition la met mal à l'aise. Flic bourru, il soulève des points la faisant passer de victime à suspecte, sous-entendant même qu'elle aurait peut-être cherché ce qui lui est arrivé. Au fur et à mesure de l'enquête, c'est à la narratrice de se justifier et d'apporter des preuves de son agression. En suivant le déroulement de l'enquête, l'auteure se place dans la psyché de la victime en nous faisant partager ses émotions, montrant quelles peuvent être les répercussions psychiques et physiques d'une agression. Ce court roman, dont on ne sort pas indemne, nous montre combien il peut être difficile de faire appel à la justice.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@