Littérature française

Jean-Paul Didierlaurent

Malamute

Chronique de Victoire Vidal-Vivier

Librairie La Manufacture (Romans-sur-Isère)

Germain est un vieil homme un peu grognon qui vit seul dans sa maison d’un hameau de montagne isolé. Ancien bûcheron, il lit dans les tronçons d’arbres qu’il conserve dans sa cave. Lorsque sa fille lui envoie son petit neveu pour le surveiller, Germain n’est pas content. Une relation va malgré tout se lier entre le jeune homme, dameur saisonnier tentant de dépasser le traumatisme d’un accident, et le vieil homme qui porte lui aussi un lourd secret. Que s’est-il passé, il y a des années de cela, avec une jeune femme venue de l’Est et des chiens malamute ? Dans l’atmosphère des villages de montagnes, entre passé et présent, Malamute est avant tout le roman du poids des secrets. C’est aussi un texte sur l’amour, l’amour fou, l’amour qui hante. Dans une langue douce, brute et maîtrisée, Jean-Pierre Didierlaurent, décédé en 2021, avait réussi à écrire un texte d’une beauté à couper le souffle, avec des personnages de papier plus vrais que nature.

illustration