Chronique La Princesse au petit moi de Jean-Christophe Rufin

Nathalie Iris Librairie Mots en marge (La Garenne-Colombes)

Voici une nouvelle enquête d’Aurel le consul. Nous partons au Starkenbach, une petite principauté qui, si elle existait, ressemblerait étrangement à un paradis fiscal. La princesse Hilda a disparu depuis quelques jours, vraisemblablement de son plein gré. Pourquoi ? Son époux charge Aurel de la retrouver. Une seule personne semble avoir la confiance totale de la princesse : son assistante Shayna, une réfugiée syrienne au tempérament aussi fort que sa carrure. Les deux acolytes se lancent sur la piste de la fugitive. Entre Paris et la Corse, entre un psychanalyste pour le moins étrange et un jardinier qui en sait beaucoup, le lecteur n’est pas au bout de ses surprises. Jean-Christophe Rufin sait s’amuser avec talent : il a l’art de décrire des personnages picaresques, des situations rocambolesques où « toute ressemblance avec des personnes ayant réellement existé serait fortuite ». Et nous, lecteurs, suivons volontiers l’enquête. Dépaysement assuré !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@