Chronique L'Omelette aux myrtilles de Charlotte Lemaire

Gaëlle Farre Librairie Maupetit (Marseille)

Un chaleureux sourire, celui de l’ours Grandiose, et un titre gourmand, L’Omelette aux myrtilles, happent le lecteur. En toile de fond, une couverture aux couleurs pop revêtue d’un élégant pelliculage soft touch. Prêts à en prendre plein les mirettes et les papilles ? Suivez-moi !

L'histoire, c'est celle-ci : Claudie vient de s’installer dans les bois et elle a invité ses « voisinoux » – à quand l’entrée de ce charmant nouveau mot signé Charlotte Lemaire dans le dictionnaire ? – à venir partager une omelette aux myrtilles. On va voir les invités se préparer et se déplacer jusque chez Claudie avant de faire sa connaissance. Mais très vite, ils vont devoir faire provision de myrtilles car de petits oiseaux chipeurs sont passés par-là ! Ce sera l’occasion d’une balade colorée et gourmande dans les bois qui ouvrira tout grand l’appétit de nos protagonistes. Place ensuite à un somptueux « pique-nique d’omelette aux myrtilles ». Tout au long de son histoire, l’autrice s'est attardée sur plusieurs points qu’il me semble intéressant d’énumérer ici. Les décors, pour commencer. Quand on sait que Charlotte Lemaire est décoratrice-scénographe de théâtre, on comprend mieux le soin tout particulier qu’elle a apporté à ceux-ci. Prenons l’exemple du champ de jonquilles. Grandiose, comme son nom l’indique, est un ours fort et massif. Pourtant, quand il traverse le champ de jonquilles, ce sont elles qui prennent toute la place momentanément : les fleurs sont les reines du pré ! Ensuite, ce qui pourrait être le mantra de Charlotte Lemaire : « La nature tu respecteras » ! En effet, quand Grandiose veut cueillir des fleurs, il demande auparavant leur autorisation. Quand il s’agit de cueillir des fruits et autres baies, nos héros font attention de ne pas « prendre plus que ce dont ils ont besoin » et hors de question de chasser les vers qui sortent des myrtilles ! J’aime infiniment cette attention portée à la faune et à la flore. Et enfin, vive la couleur ! Le style de l’artiste pourrait sembler un brin naïf avec ses grands aplats de couleurs, mais c’est surtout une manière fort efficace d’exprimer la joie, la bonne humeur qui débordent de toutes parts en cette journée printanière. En résumé, cet album à l'ambiance champêtre est une explosion de couleurs et de bonne humeur gourmande. Nom d’une omelette, on aurait tort de s'en priver !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@