Chronique Ma pauvre Lucette de Géraldine Collet

Gaëlle Farre Librairie Maupetit (Marseille)

Au poulailler, un gallinacé fait sa loi et agace follement l’héroïne de cette histoire ! Elle est sans cesse rabrouée, moquée et quand il s'agit de se ravitailler, Monsieur ne laisse que de misérables miettes aux poulettes. « C'est le jeu, ma pauvre Lucette ! » Il suffit ! Voilà justement un ennemi… et le fanfaron aurait dû prendre garde à ses fesses, car le voilà pendu par le croupion dans la gueule du renard ! Le coq est mal en point, mais il trouve encore le moyen de se moquer de « Lucette ». Elle se met tellement en colère en révélant son vrai prénom (« Josette ! Super Josette ! ») que le renard prend la fuite. Le coq est sauf, mais il devra faire profil bas pendant la petite fête à la gloire des poulettes qui clôt la journée. Géraldine Collet et Maurèen Poignonec signent un album fort efficace pour dire que le respect, c'est pour tout un chacun – qu’il soit de genre féminin ou masculin !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@