Chronique Fille, garçon de Hélène Druvert

Gaëlle Farre Librairie Maupetit (Marseille)

Dans Fille, Garçon, Hélène Druvert s’affranchit des stéréotypes qui ont encore la vie belle dans notre société, notamment sur le genre. Ainsi, les filles comme les garçons qu’elle a croqués/découpés/animés peuvent sourire et pleurer ou se rêver chevalière et danseur. L’autrice ne s’arrête pas là : elle représente des enfants handicapés, blancs et métis, dans une même classe ; plus loin, elle introduit la transidentité, elle montre des familles homoparentales… En bref, elle donne à voir la différence dans toute son enrichissante diversité, de manière engagée et bienveillante. Pour finir, un mot sur le travail plastique d’Hélène Druvert. Illustratrice, mais aussi ingénieure papier, ses créations en papier découpé prennent ici tout leur sens en donnant de la vie à l’album. Les lecteurs peuvent s’immerger dans le propos et le vivre. Fille, Garçon permet une belle expérience littéraire !

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@