Jeunesse

Focus sur Pocus

Previous Next

Par Gaëlle Farre

Librairie Maupetit (Marseille)

Dix ans après avoir lancé « Pépix », une collection de romans illustrés pour les 9 ans et plus, Sarbacane veut proposer à la tranche d’âge en-dessous des textes plus courts et qui laissent la part belle à l’imaginaire : « Pocus. » Gros plan sur les deux premiers titres qui sortent juste avant l’été.

Commençons avec Tildir la catastrophe, le premier volume de la série Les Petites Sorcières. Anne-Fleur Multon a créé le personnage de Tildir, 10 ans, la dernière d'une très grande lignée de sorcières. Toutes les filles de la famille ont fait leurs preuves en matière de sorcellerie mais Tildir semble n’avoir aucun talent magique. Or, le Jour de l'Apprentissage est arrivé : Tildir doit trouver sa spécialité magique. Elle va s'éclipser de nuit et se laisser porter par le souffle de l'aventure. Sa rencontre avec Soizic, chauffeuse de car, sera déterminante pour la suite et c’est auprès d’elle que Tildir va commencer à montrer ses talents de bricoleuse. Elles vont voyager ensemble et Tildir va découvrir la beauté de l'océan et surtout le phare de Bleunn. Elle ressentira très vite le chagrin de cet édifice qui ne fonctionne plus et c’est ici qu'elle trouvera enfin sa voie. L’illustration du récit d’Anne-Fleur Multon par Violette Grabsky est superbe : les couleurs de ses paysages et la rondeur de ses personnages sont irrésistibles ! Poursuivons avec Safran et le secret de la grotte, le premier volume de la série de fantasy animalière Le Petit Archipel. Sur l'île Boréale, c'est la panique au Bel Ouvrage : Ténou, la grande Blairelle – qui représente à elle seule la mémoire de l'Archipel – est malade et le seul remède est à des encablures. Safran ne reculera devant rien : il essuiera une tempête et escaladera une montagne ; il rusera devant l'Oiseau-Lézard et se battra (presque) sans peur face à un monstre de gélatine, avant, enfin, de répondre à une énigme pour libérer ce qui soignera Ténou. « Dans le Petit Archipel, l’aventure est cachée derrière chaque arbre et sous chaque caillou ! » Félix Bacq-Brillet signe un texte mené tambour battant dans lequel l’aventure est effectivement reine au sein d’une nature luxuriante croquée par Camille K. Impossible donc de résister à Tildir, une héroïne courageuse qui manie la clef de 8 et le couteau suisse comme personne, ou à l’adorable Safran, un raton-laveur en mal d'aventure (et de confiance) qui va revenir en héros. Mais il faut maintenant parler de la forme ! Rien n’a été laissé au hasard : les chapitres sont nombreux et les illustrations sont toutes en couleur ; la mise en page est aérée pour que les tout jeunes lecteurs se sentent à l’aise et le format du livre – 14 x 20 cm – est confortable. C’est un sans-faute et j’ai franchement hâte de conseiller ces romans aux héros attachants et au format élégant !