Entretien Entretien avec Claire Zaorski

Par Gaëlle Farre, Librairie Maupetit (Marseille)

Claire et Hugo Zaorski se sont fait chaleureusement remarquer dès leur premier album aux couleurs marines, Le Voyage du capitaine Jim. Dans Alice & Alex, on change d’ambiance et c’est dans une jungle pop et colorée que l’on plonge. Au programme ? Un coup de foudre !

Pouvez-vous nous présenter Alice & Alex, votre nouvel album ?

Claire et Hugo Zaorski : Alice et Alex, c’est tout simple : une histoire d’amour ou plutôt l’histoire d’une rencontre amoureuse avec tous les troubles que ça induit : le stress, le tournis, l’espoir secret de le/la revoir. Dans ce livre, les deux personnages sont toujours mis en parallèle et vivent sensiblement les mêmes émotions au même moment, l’effet miroir est rendu ici par la reliure. Ils prendront toute la durée de l’album pour se préparer, au risque même d’être en retard. L’histoire veut montrer que la coquetterie, le sens du détail mais aussi la remise en question et l’angoisse terrible de la non-réciprocité des sentiments touchent autant les garçons que les filles.

 

 

Y a-t-il de vous dans cette histoire ? Vous êtes-vous racontés à travers Alice & Alex ? Plus largement, quelles sont vos sources d’inspiration pour vos histoires ?

C.Z. et H.Z : C’est une histoire d’amour écrite par deux amoureux alors oui, il y a un peu (beaucoup ?) de nous. Notre rencontre un peu banale manquait de poésie alors on s’est dit : « Pourquoi ne pas la réinventer ? ». Ça fera mieux le jour où il faudra la raconter au petit être qui grandit actuellement dans le ventre de Claire. Et quitte à tout revoir, pourquoi ne pas inventer le monde, une ville idéale, dans laquelle elle se déroulerait ? Tout est parti de recherches sur l’art de l’ornement, du détail, du décor. Ça imprègne tous les champs du livre : la ville et son architecture, la végétation luxuriante et ses couleurs, les animaux et leurs parures, ce couple et leur garde-robe, les bijoux…

 

Architecture, gastronomie, droit... vos parcours de vie sont a priori éloignés de la littérature. Comment est née l’envie de faire des albums pour la jeunesse ?

C.Z. et H.Z : Hugo a toujours écrit et Claire toujours dessiné, alors quoi de mieux qu’un livre illustré pour réunir nos deux passions ? Un jour, au retour du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil, on a décidé de se lancer. L’imaginaire était là, prêt à se mettre au travail, lentement bâti autour des histoires de nos parents. C’est chouette de savoir que nos livres sont lus le soir au lit et accompagnent les rêves des enfants, c’est précieux. Et puis, finalement, nos expériences nous servent beaucoup dans la création. Claire, par exemple, a modélisé en 3D toute la ville d’Alice & Alex, comme elle ferait un projet d’architecture, et cette façon de créer nous a amenés là où nous ne serions peut-être pas allés si nous avions travaillé de façon plus traditionnelle.

 

Vous parliez de solitude dans votre premier album et ici d’un amour naissant, d’un coup de foudre. Ce ne sont pas des sujets très prisés en littérature jeunesse. Sauriez-vous expliquer pourquoi ?

C.Z. et H.Z : Nous traitons les sujets qui nous touchent, sans trop réfléchir à ce qui va marcher. Ce ne sont effectivement pas les plus prisés, mais ils nous semblent d’une importance capitale. La solitude, lorsqu’elle est subie, n’a rien d’agréable au quotidien, or nombreux sont ceux qui en souffrent. Qu’ils se rassurent, le monde est vaste et la vie pleine de surprises, un ami les attend forcément quelque part, Jim en a fait l’agréable expérience. Concernant Alice & Alex, nous sommes persuadés que l’amour est un sujet destiné aux enfants parce que l’on peut en ressentir très jeune ses grands bonheurs comme ses profondes déchirures. Je (Claire) me souviens encore de mon premier chagrin d’amour à l’école primaire et je sais à quel point cela avait son importance pour moi. Et puis, nous sommes tous nés d’une rencontre amoureuse !

 

Après Le Voyage du capitaine Jim, votre premier album tout de bleu nuit vêtu, voici avec Alice & Alex un déferlement d’exotisme et de couleurs pop. Quels sont vos influences artistiques ?

C.Z. et H.Z : Nos livres naissent toujours d’une image, d’un détail autour duquel l’univers se construit. Jim est né d’un rêve dans lequel un homme voyait passer un sous-marin dans le ciel de son jardin alors que pour Alice et Alex, c’est la beauté d’un peigne et son étui à l’exposition Japon Japonismes au musée des Arts Décoratifs de Paris qui nous a inspirés. L’inspiration principale est venue des dizaines de défilés de haute couture que nous avons regardés. L’audace de la scénographie, de la couleur, des matières, c’est fou ! Nos voyages ensuite, bien sûr, mais surtout la nature en général qui, bien plus qu’un simple décor, joue toujours un rôle principal dans nos histoires, en échangeant avec nos héros.

 

À propos du texte

Nous sommes prévenus dès les premières lignes : les vies de deux jeunes gens, Alice et Alex, vont prendre un grand tournant ! Ce jour-là, ils sont chez le couturier. Venus mettre à jour leur garde-robe d'été, c'est surtout avec le cœur tout chamboulé qu'ils vont repartir ! Et c’est « le cœur en miettes, la tête en vrac » qu’ils vont traverser les jours suivants. Leur objectif commun : revoir l'autre et l’éblouir. Claire et Hugo Zaorski nous donnent à voir une histoire d'amour qui naît et se déploie petit à petit. Le texte joyeusement rythmé et rimé s’inscrit parfaitement dans un décor flamboyant et luxuriant aux couleurs pop qui donnent la pêche. Alice & Alex est une belle bulle de bonheur !

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@