Chronique L’Intrus de Paul Harper

  • Paul Harper
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Annie Hamel
  • Coll. «Coll. « Série Noire »»
  • Gallimard
  • 08/03/2012
  • 304 p., 19.50 €

Katia Leduc Librairie Coiffard, Nantes

Véra List, psychanalyste dans un quartier huppé de San Francisco, est en proie à une angoisse croissante quand elle constate qu’un tiers à accès à ses dossiers professionnels. Deux de ses richissimes patientes, Lore Cha et Elise Currin, s’avèrent avoir le même amant. Au gré d’une relation extraconjugale intense, cet homme les vampirise en devançant leurs moindres fantasmes, qu’elles n’ont pourtant évoqués qu’auprès de leur analyste. En proie à un dilemme face au secret médical mais consciente du danger qui guette ses deux patientes, Véra List fait appel à Marten Fane, ancien agent secret, pour régler discrètement cette délicate affaire. Ce qui semble au départ n’être qu’une simple affaire de mœurs prend une direction inattendue…

Paul Harper, pseudonyme de David Lindsey, s’était fait remarquer notamment avec Requiem pour un cœur de verre. Il compose ici un polar trépidant à l’intrigue finement ciselée et soignée, où il sait se jouer avec finesse des codes du genre. Une combinaison particulièrement réussie !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@