Bande dessinée

Haruo Iwamune

Mission in the Apocalypse

Chronique de Guillaume Boutreux

Librairie M'Lire (Laval)

Dans une ville vide et dévastée par « le mal cristallin » qui a éradiqué la quasi-totalité de la population, Mademoiselle Ushimitsu – qui n'est pas tout à fait humaine – a une mission : décontaminer le territoire, s'occuper des cadavres et trouver d'éventuels survivants. Si la mort rôde partout, il demeure néanmoins quelques habitants parfois fort surprenants. S'il rappelle quelques fameux mangas post-apocalyptiques (Blame, Eden, parmi les plus marquants), Mission in the apocalypse en évoque le meilleur, notamment quant à l'aspect contemplatif du récit. Grâce à un dessin d'une belle épure, ce manga nous emmène dans une pérégrination poétique, mélancolique, parfois dangereuse, qui, tour à tour, donne le vertige ou incite à la méditation sur la notion d'humanité. Ce premier tome est composé de plusieurs petits récits qui sont autant de facettes différentes d'un sublime prologue, un joyau déjà envoûtant qui laisse présager des pistes prometteuses pour les prochains tomes.

© Haruo Iwamune 2023 / KADOKAWA CORPORATION

illustration