Chronique Médée, t. 2 de Blandine Le Callet, Nancy Pena

Guillaume Boutreux Librairie M’Lire (Laval)

Si les héros masculins de la mythologie gréco-romaine, tels Ulysse ou Hercule, ont souvent inspiré les auteurs de bande dessinée, plus rares sont les personnages féminins à avoir été ainsi mis à l’honneur. De même, les tandems scénariste/dessinateur exclusivement féminins ne sont pas non plus légion dans le 9e art. Avec Médée, Blandine Le Callet, universitaire spécialiste de l’Antiquité et auteure du roman La Ballade de Lila K. (Le Livre de Poche), et Nancy Pena, auteure et dessinatrice du Chat du kimono (La Boîte à bulles), mettent brillamment à mal ces deux lacunes. L’histoire de Médée est fascinante. Fille d’un roi cruel, elle est très vite plongée dans un monde de complots, de ruses et de coups bas. Initiée aux rituels magiques par les prêtresses d’Hécate, elle pénètre également un monde de savoirs et de mystères. L’amour (venu avec Jason et ses Argonautes) s’ajoutant à ce cocktail déjà explosif, tous les ingrédients sont réunis pour que s’accomplisse une existence tempétueuse, bien au-dessus du commun des mortels… Avec deux tomes déjà sortis, Médée s’avère d’ores et déjà une série d’une finesse et d’une élégance rares.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@