Chronique Dessins séquences de Richard McGuire

NULL

Guillaume Boutreux Librairie M’Lire (Laval)

Dernier lauréat du Fauve d’or du festival d’Angoulême avec son album Ici, paru aux éditions Gallimard, Richard McGuire n’est pas un auteur de bande dessinée comme les autres. Musicien, auteur de livres pour enfants, de films d’animation, fabricant de jouets, cet artiste américain a plus d’une corde à son arc. Sa récente distinction a permis de mettre en avant ses qualités d’artiste conceptuel, qui dit beaucoup avec très peu. L’idée fait force et ne s’embarrasse pas de fioritures. Dessins séquences s’inscrit dans cette trajectoire. En effet, le livre rassemble plusieurs séries de cabochons (ces petits dessins qui s’intercalent entre des textes) réalisés pour le prestigieux New Yorker. Là encore, le « minimal » est à l’honneur. Avec beaucoup de poésie, Richard McGuire met en scène le quotidien dans ce qu’il a de plus trivial, et transcende ainsi la bande dessinée en remontant à sa source : l’idée de séquence. Un livre à contempler et à méditer.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@