La vie du libraire Marie Hirigoyen

Illustration de Marie Hirigoyen

Rencontre avec Marie Hirigoyen de la librairie Hirigoyen à Bayonne.

PAGE - Comment et pourquoi êtes-vous devenue libraire ?
Marie Hirigoyen - Après des études de lettres classiques qui auraient dû aboutir à l’enseignement, j’ai eu l’opportunité de tenter l’aventure d’une librairie et de transmettre l’amour des livres d’une autre façon et d’être en prise directe sur le monde tel qu’il avance, ce qui m’a enchantée immédiatement.

Parlez-nous un peu de votre librairie et de votre équipe.
M.H. J’ai voulu faire de cette librairie un lieu chaleureux où les clients se sentent chez eux, où nous multiplions les rencontres avec les auteurs, ce qui crée des moments uniques et souvent surprenants. Nous sommes deux : Valérie Briland n’a pas son pareil pour débusquer avant tout le monde les nouvelles tendances de la pensée, de l’art ou de l’illustration.

Quel livre de votre bibliothèque allez-vous rouvrir en premier ?
M.H. Je me suis plongée dans Espagne rouge (Ksawery Pruszynski) chez Buchet Chastel. Le beau témoignage littéraire d’un journaliste polonais, observateur aigu, en première ligne de la Guerre Civile en 1936 -37.

Quel conseil donneriez-vous à nos lecteurs pour ces périodes de confinement ?
M.H. Des classiques aux contemporains, oubliez l’efficacité romanesque et laissez-vous porter par la beauté d’un style, la profondeur d’un personnage ou la lenteur d’une description. Le temps d’entrer vraiment dans l’œuvre.

Quelle est la plus belle première page lue récemment ?
M.H. Chicago (Marion Richez) chez Sabine Wespieser. La présence d’un monstre sous-marin dans les profondeurs du lac Michigan va sous-tendre le roman comme une basse continue. Étonnant !

Les coups de cœur du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@